Visa pour les étudiants d'espagnol

Comment obtenir un visa pour les étudiants désireux de participer à un cours d'espagnol en Espagne?

Pour bénéficier de cours d'espagnol en Espagne :

  • Le visa n'est pas obligatoire pour les étudiants résidents dans l'espace Schengen.
  • Le visa n'est pas nécessaire pour les citoyens de certains pays dont le séjour est inférieur à trois mois. Au delà de cette durée, pour ces pays il est obligatoire.
  • Pour les citoyens de tous les autres pays listés ci dessous, le visa est obligatoire quelque soit la durée de leur séjour.
    (consulter la liste des pays pour lesquels il faut absolument un visa)

Les étudiants qui désirent béneficier d'un cours d'espagnol en Espagne et qui sont originaires de ces pays nécessitant un visa pour entrer en Espagne,  doivent, avant de réaliser l'inscription, demander une information à l'ambassade espagnole ou au consulat sur les conditions requises pour étudier en Espagne.

En général, les documents requis pour solliciter un visa sont les suivants : 

  • Un formulaire de demande de visa dûment rempli.
  • Un passeport valide pour toute la durée du séjour au nom de la personne concernée. La carte d'étudiant ainsi que la carte d'identité
  • Des photographies récentes de passeport, des enveloppes.
  • la Lettre d'Acceptation de l'école espagnole
  • L'attestation de l 'Assurance médicale qui couvre pendant tout le temps du séjour les frais médicaux et le rapatriement associés à un accident ou à une maladie subite.
  • Des éléments prouvant que vous disposez de moyens économiques suffisants pour étudier en Espagne (une attestation de bourse ou d'aide financière, une lettre des parents ou de tuteurs assumant une pleine responsabilité pour des frais de logement et d'entretien)
  • le Certificat légalisé des antécédents pénaux
  • un Certificat médical

Dans le cas des étudiants mineurs non accompagnés de parents, l'autorisation de ceux-ci sera préalablement nécessaire pour le déplacement et pour l'inscription aux études.

Conditions requises pour effectuer un séjour linguistique d'espagnol à Delengua

Les étudiants désireux de béneficier de cours d'espagnol et qui sont originaires de ces pays nécessitant un visa pour entrer en Espagne, doivent au préalable, avant de réaliser l'inscription,  bien lire l'alinéa précédent, pour être informé sur les conditions requises pour étudier en Espagne.

L'étudiant est responsable de toute procédure de demande du visa, l'École Delengua décline toute responsabilité en cas de refus.
Si l'étudiant a besoin d'une lettre d'Attestation de la part de l'école pour solliciter un visa, Delengua enverra la lettre après avoir reçu au moins 50 % du prix total. Cette lettre certifie que vous êtes inscrit dans un cours d'espagnol et dans cette attestation figurera le nom, le type de cours, les dates du séjour, l'adresse du logement assigné et le paiement réalisé. Elle est signée par le Directeur de l'École Delengua et certifiée par un tampon du centre.
Si l'étudiant ne peut pas assister au cours d'espagnol à cause du rejet du visa, pour obtenir le remboursement de l'argent pré-versé, il lui suffira d'envoyer au bureau de l'école Delengua la lettre originale officielle de rejet au moins trois semaines avant le début des cours d'espagnol à Grenade. Le paiement effectué sera remboursé en totalité excepté le montant résultant des frais administratifs (taxes de transfert bancaire, appels téléphoniques, fax, courriers prioritaires et/ou recommandés, etc..)..

A défaut d'envoi dans les délais, Delengua se réserve le droit de procéder, en complément des frais administratifs à la facturation de 90€.

Nous vous conseillons donc d'entamer le processus d'inscription, au moins 3 mois avant le début du cours d'espagnol, pour avoir assez de temps pour l'obtention du visa.

Listes des pays

Un visa n'est pas requis pour les citoyens des pays suivants :

  • Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Dannemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tcheque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie,  Slovénie, Suède, Suisse. 

Un visa n'est pas requis pour un séjour inférieur à 3 mois. Pour un séjour supérieur à 3 mois, un visa est requis pour les pays suivants :

  • Andorre, Argentine, Australie, Bolivie, Brésil, Brunei, Canada, Chili, Costa Rica, Croatie, Salvador, États-Unis, Guatemala, Honduras, Hong-Kong - Les Régions Adminitratives spéciales (concernant des Citoyens de la République de Chine), Israël, Mexique, Monaco, Nicaragua, Nouvelle-Zélande, Panama, Paraguay, Corée du Sud, Saint Marin, Saint Siège, Singapour, Uruguay, Vénézuela.

Le visa est obligatoire quelle que soit la durée du séjour en Espagne pour les pays suivants :

  • Afghanistan, Albanie, Angola, Antigua, Barbade, Arabie Saoudite, Algérie, Arménie, Azerbaidjan, Bahamas, Bahrein, Bangladesh, Belarus, Belize, Benin, Bhutan, Burma/Myanmar, Bosnie-Herzegovine,  Botswana, Burkina, Burundi, Cap-Vert, Cambodge, Cameroun, Tchad, Chine, Colombie, Comores, Congo, Corée du Nord, Côte d'Ivoire, Cuba, Djibouti, Dominique, Équateur, Égypte, Émirats arabes unis, Érythrée, Éthiopie, Philippines, Fidji, Gabon, Gambie, Géorgie, Ghana, Grenade, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée Équatoriale, Guyana, Haïti, Inde, Indonésie, Iran, Irak,  Jamaïque,  Jordanie,  Kazakstan, Kenya, Kirguistan, Kiribati, Koweit, Laos, Lesotho, Liban,  Liberia,  Libye,  Macédoine,  Madagascar,  Malawi, les Maldives, Mali, Mariannes du Nord, Maroc, les Îles Mrshall, Iles Maurices,  Mauritanie, Micronesie, Moldavie, Mongolie, Monténégro, Mozambique, Namibie, Nauru, Népal, Niger, Nigeria, Oman, Pakistan, Palaos, Papouasie  Nouvelle-Guinée, Pérou, Qatar, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, République Dominicaine, Russie, Rwanda, Samoa, St. Vincent et  Grenadines, St. Kitts & Nevis, St. Lucie, Santo Tomé et Principe, Senegal,  Serbie, Seychelles, Sierra Leone, Syrie, Somalie, Sri Lanka, Afrique du Sud, Soudan, Surinam, Swaziland, Thaïlande, Taiwan, Tanzanie, Tadjikistan, Togo, Tonga, Trinité-et-Tobago, Tunisie, Turkmenistan, Turquie, Tuvalu, Ukraine, Ouganda,Ouzbekistan,  Vanuatu, Viêt-Nam, Yémen, Zambie, Zimbabwe, Autorité de  Palestine, le Timor Oriental.

Des doutes ?

  • Les étudiants étrangers peuvent-ils travailler en Espagne?

Oui, tant que l'autorisation adéquate est obtenue, et que le travail ne suppose pas d'obstacle pour les études.

  •  Les familles de ces étudiants étrangers peuvent-elles venir en Espagne?

Oui, mais pour cela elles devront obtenir le visa correspondant qui leur permettra de rester aussi longtemps que l'étudiant.

  • Est-il possible que le Consulat sollicite un entretien individuel avec le candidat ?

Oui, l'entretien individuel est prévu comme un recours des consulats lorsqu'ils désirent en savoir un peu plus sur la demande. Ils pourront le convoquer dans un délai maximum de 30 jours.

  • Que se passe-t-il si je ne me présente pas à l'entretien ?

La demande de visa est classée. S'il existait un grave motif vous empêchant d'y assister dans les délais, vous devez préalablement le signaler.

  • Quelle preuves ai-je donc d'avoir sollicité le visa?

Une fois établie la demande, le Consulat doit vous remettre un exemplaire tamponné de cette demande dans laquelle apparaît la date et le lieu du dêpot du dossier. Dans le cas contraire, ils devront l'envoyer par courrier recommandé au domicile du candidat, ou à défaut à l'adresse figurant dans la demande.

  • Combien de temps exige la procédure de demande de visa? 

Le délai maximum pour obtenir un visa est de trois mois. Certains visas bénéficient d'une procédure d'urgence exceptionnelle (un asile politique, visa de séjour spécial, regroupement familial), le délai peut être alors très court puisque la procédure est prioritaire. Si le dossier requiert la présentation d'une information complémentaire ou un entretien individuel, le délai ne sera pas établi tant que la formalité n'a pas été réalisée..

  • Si je suis en Espagne pendant qu'on s'occupe de mon visa, comment puis- je être informé de l'avancement de ma demande?

Vous pouvez vous adresser directement à la Direction Générale des Consulats (C/General Pardiñas, 55 de Madrid) ou bien appeler par téléphone au  91-379 -16-05 ou 91-379-16-07.

  • Combien de temps ai-je pour récupérer mon visa une fois celui-ci accordé?

Deux mois à partir de la réception de la notification faite par le Consulat.

  • Si on me refuse le visa? Puis-je porter réclamation?

Le refus de visas de séjour, de résidence non professionelle, de résidence professionnelle pour son propre compte,  étudiant et d'asile n'ont pas à être justifiés, aucune réclamation ne sera recevable. Cependant, dans le cas des visas, professionnel pour un compte étranger et de regroupement familial, il est obligatoire que le consulat le justifie par écrit en expliquant pourquoi il est refusé, devant qui il est possible de recourir et dans quel délai.

  • Une tierce personne peut-elle récupérer le visa pour moi ?

Non, il faut y aller personnellement.

  • En ayant dejà le visa peut-on me refuser l'entrée à la frontière espagnole?

Oui, parce que le visa vous permet seulement de vous présenter dans le poste frontalier et solliciter l'entrée. C'est pourquoi si les douaniers pensent que vous ne réunissez pas toute les conditions requises , ils peuvent vous refuser l'entrée.

  • Si j'ai un visa attestant dans le passeport, une autorisation pour entrer en Espagne comme touriste : puis-je circuler librement dans des autres pays de l'Union Européenne ?

Le fait qu'il n'y ait pas de contrôles frontaliers entre les pays de l'Union Européenne n'implique pas qu'on peut circuler librement entre ces pays. Vous devez informer les autorités espagnoles de tous vos déplacements à l'étranger en vous présentant au poste de police le plus proche.

  • Que se passe-t-il si on ne me tamponne pas l'autorisation d'entrée dans le passeport?

    Vous devez exiger qu'elle soit tamponnée parce que sinon, il n'y aura pas de façon de prouver votre présence dans le pays. Pour cela il suffira de se présenter dans le commissariat de police de l'aéroport avec le billet d'avion et de demander qu'elle soit tamponnée.

  • Que se passe-t-il si on ne me permet pas d'entrer en Espagne quand j'arrive au poste frontalier ?

On devra vous notifier pourquoi on ne vous permet pas de rentrer, avec les informations au sujet des recours possibles, le délai et les autorités à qui adresser votre demande par écrit. De même, vous avez le droit d'exiger un avocat et, si vous ne parlez pas espagnol, vous pouvez disposer d'un interprète.

  • Que se passe-t-il si j'entre en Espagne sans passer par un poste frontière et que la police m'interpelle à ce moment là?

Vous pouvez vous faire réexpulser vers votre pays d'origine.

  • Dans ce cas : ai-je droit à un avocat ?

Bien entendu : un avocat ainsi qu'un interprète. De plus on établira un procès verbal concernant votre expulsion.

  • Avec le visa ou l'autorisation de séjour suis-je considéré comme résident ?

Non, avec le visa, et ce même si il est en vigueur vous serez seulement considéré en règle devant la loi, mais vous serez considéré comme résident seulement si vous détenez un permis de résidence avec ou sans travail. 

  • Puis-je prolonger la durée de mon visa ou bien celle de mon autorisation de séjour ?

Oui, tant que vous pouvez prouver que vous avez les moyens pour subvenir à vos besoins, vous pouvez faire une demande de prolongation de séjour pour trois mois de plus que ce soit sur votre visa ou votre autorisation de séjour.

  • Où puis-je demander cette prolongation?

Dans les commisariats de police, les bureaux d'immigrations ou autres autorités habilitées. Si le séjour est supérieur à trois mois, vous devez initialement demander un visa à cette finalité. Durant le premier mois à compter de votre arrivée en Espagne, l'étudiant étranger doit aussi demander  la prolongation de séjour. Pour cela, il doit aller au Commissariat de Police ou à la Direction Supérieure de la localité où il se trouve pour obtenir la carte d'étudiant qui lui permettra de prolonger son séjour pour une durée déterminée.

  • Que faut-il réunir pour obtenir une autorisation de séjour?

Réunir toutes les conditions requises pour l'entrée et la permanence en Espagne, inclus le visa pour suivre ou prolonger les études. Avoir été admis dans tout centre d'enseignement scientifique espagnol, public ou privé, pour suivre ou prolonger des études ou réaliser des travaux d'investigation ou de formation non rémunérés. Dans le cas des étudiants mineurs et non accompagnés des parents, l'autorisation - dans laquelle figure le centre et la période de séjour prévue -de ceux-ci sera nécessaire pour le déplacement et pour réaliser les études. Avoir la garantie des moyens économiques nécessaires  pour supporter le prix de ses études, de son séjour et de retour à son pays.